Autisme : que les scandales ne ternissent pas la réputation des établissements A.B.A. !

L'association Diamant a pour objectif prochain l'ouverture d'une école A.B.A. pour offrir, entre autres, une scolarité aux enfants autistes. Retrouvez dans le lien ci-dessous une série d'articles démontrant pourquoi la méthode A.B.A. qui a fait ses preuves et fonctionne depuis 60 ans partout dans le monde, n'a pas fonctionné en France !

Elle a été prise en main par certains psychiatres, psychologues maltraitants et malhonnêtes (sévices corporels, tortures à l'électricité, coups, blessures, morts, abus financiers, maltraitances en tout genre).

Ne JAMAIS confondre notre projet de future école avec ce genre de criminels !

http://www.collectifpsychiatrie.fr/?tag=vinca-riviere

- Extrait -

"A LILLE, LE PROCÈS D'UNE MÉTHODE DE TRAITEMENT D'ENFANTS AUTISTES "(MEDIAPART)

La prise en charge des enfants autistes selon les méthodes de Vinca Rivière, dans le Nord, est loin d'être le conte de fées que cette enseignante à l'université s'évertue à présenter.

Après le rapport de l'agence régionale de santé qui, en réponse à un courrier de parents, concluait en février que le centre Camus présentait des « dysfonctionnements »constituant « des facteurs de risques de maltraitance susceptibles d'avoir des répercussions sur les enfants accueillis » (lire les révélations de Mediapart), c'est un procès au civil qui se prépare pour l'automne pour « pratique déloyale de Vinca Rivière et de son association Pas-à-pas et manquements contractuels » dans la prise en charge d'un enfant à domicile.

Autrement dit, à entendre cette famille raconter son histoire : mauvais traitements et personnel incompétent.

Jacques Turan, le père de l'enfant, ne fait pas ce procès «pour l'argent» – les parents réclament 5 000 euros, bien loin des sommes engagées et s'ils obtiennent gain de cause, la somme sera reversée à une association de prise en charge de l’autisme –, « c'est simplement pour dénoncer le mépris qu'elle a eu de notre enfant : elle l'a pris comme un Kleenex, elle l’a exclu sans aucun scrupule. On ne voulait pas partir avec ce sentiment d'impunité. Et on espère, en témoignant, que ça servira aux autres parents ».

Vinca Rivière, à droite.

L'intégralité de la série d'articles ici : http://www.collectifpsychiatrie.fr/?tag=vinca-riviere

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square