Autisme : est-ce une épidémie ?

En cinquante ans, la fréquence de ce trouble a été multipliée par cent aux Etats-Unis. Un bond qui suscite de nombreuses interrogations, notamment en France où les données manquent.

C'est une courbe qui grimpe en flèche.

Aujourd'hui, 1 enfant sur 68 souffre d'autisme aux Etats-Unis. C'était 1 sur 100 dans les années 1990 et 1 sur 5.000 vingt ans plus tôt.

Des chiffres brandis par plusieurs scientifiques de renom pour alerter des dangers des pollutions chimiques, dont le lien avec ce trouble est de plus en plus étudié. Des chiffres si effarants qu'on se pince pour y croire. Et pourtant, qui n'a pas, aujourd'hui, un proche, un voisin dont l'enfant souffre, sous une forme ou sous une autre, de ce mal mystérieux ?

Les Etats-Unis sont le seul pays à tenir des statistiques détaillées sur cette maladie. Mais les rares chiffres disponibles ailleurs (Angleterre, Corée…) sont tout aussi impressionnants. En France, les données manquent toujours malgré les demandes répétées des associations. Tout juste sait-on, selon l'Inserm (Institut national de la Santé et de la Recherche médicale), que 1 nouveau-né sur 150 est touché dans notre pays. Y aurait-il une "épidémie" d'autisme à travers le monde ?

Lire l'enquête.

Posts à l'affiche